Skip to main content
Actualitésconseils techniques

Pourquoi anticiper la préparation de sa déclaration PAC ?

By 24 janvier 2024No Comments
A cette période de l’année, le sujet phare de mes 𝙘𝙤𝙣𝙨𝙚𝙞𝙡𝙨 𝙥𝙚𝙧𝙨𝙤𝙣𝙣𝙖𝙡𝙞𝙨𝙚́𝙨 porte essentiellement le plan prévisionnel de fumure :
  •  Valoriser au mieux les effluents de l’exploitation
  • Prévoir les engrais minéraux selon les besoins des cultures
  • Définir les parcelles de blé qui auront un calcul N Absorbé via les données du satellite 🛰 pour le dernier passage d’engrais 🌿

Mais à cette période, c’est aussi le moment d’anticiper la déclaration 𝗣𝗔𝗖. Vous allez me dire déjà !!!

Prenons l’exemple d’un cas concret chez un client en rdv en ce début d’année 2024 :

L’exploitant avait fait ses semis d’automne par rapport à l’historique de son exploitation. En réalisant la simulation éco-régime, je me suis rendue compte qu’il ne pouvait pas prétendre l’éco-régime.
𝗔𝗻𝗮𝗹𝘆𝘀𝗲 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝘀𝗶𝘁𝘂𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 avec l’agriculteur, quelles solutions avons-nous à cette date ?!
Dans les différentes voies de l’éco-régime, la voie Biodiversité – IAE (𝗜𝗻𝗳𝗿𝗮𝘀𝘁𝗿𝘂𝗰𝘁𝘂𝗿𝗲 𝗔𝗴𝗿𝗼-𝗲𝗻𝘃𝗶𝗿𝗼𝗻𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁𝗮𝗹𝗲) permet soit d’obtenir le niveau de base avec 7% ou le niveau supérieur avec 10%.
Nous voici donc à définir si l’exploitation est en mesure d’obtenir les 7% de la SAU en IAE. Une chance, l’exploitant a fait des plantations dans l’hiver !
Pour me garantir de ma proposition (car dans des solutions un peu moins fréquentes, il faut toujours se garantir de nos propositions !), il me reste à me confirmer la possibilité de mettre ces nouvelles surfaces de haies dans le calcul des 7%.

𝗠𝗔𝗜𝗦 𝗔𝗡𝗧𝗜𝗖𝗜𝗣𝗘𝗥 𝗖’𝗘𝗦𝗧 𝗣𝗢𝗨𝗩𝗢𝗜𝗥

✔ Réfléchir à des solutions alternatives
✔ Relire précisément ses textes pour voir la compatibilité de la solution émise
✔ Valider une ou des propositions moins courant en pratiques
✔ Eviter d’être dans le rush pendant la période de printemps où les esprits sont plus aux travaux des champs

Alors l’important est d’anticiper !